b+®a_moyen format_rvb_296700 - copie

Cette artiste développe de façon soutenue un univers onirique de haute densité poétique et de facture expressionniste bien crue. Provocation à la jouissance d’une pensée dessaisie de tout repère rationnel, jouissance succulente dans la présentation d’un monde totalement incongru, goûteux, dans lequel les trous et les liquides du corps remplissent avec vigueur leurs troubles fonctions érotiques .
Le dessin est d’évidence son langage corporel. Elle tire à main levée un trait
monolithe jusqu’à son aboutissement fantastique.
Étrangeté, luxuriance, légèreté, fantaisie, renouvellement perpétuel du jeu imaginaire…
On retrouve dans le langage résolument contemporain de Béatrice Elso les consonances ludiques d’une enfance à ciel ouvert dans un climat de cruauté féroce et tendre.

Guy Lafargue